Qu’importe la matière dont elle est faite surtout si elle est en acier, la toiture est une partie de la maison qui nécessite un traitement assez pécuniaire pour rallonger sa durée de vie. C’est dans ce cadre qu’il est indispensable de la peindre au moins deux fois par an pour l’aider à garder son éclat et l’épauler dans sa lutte contre les intempéries.

Quelle peinture choisir ?

Repeindre son toit en acier est une manière de lui rendre son esthétisme et lui donner un coup de jeune. Cependant, pour y parvenir, il faut dans un premier savoir bien choisir la coloration et le type de peinture adéquate de façon à lui rendre son éclat et son charme indéniable. Le choix de la peinture ne doit, cependant, pas se limiter à la couleur que vous souhaitez attribuer à votre toit, mais il faut également prendre en compte de la délicatesse de la matière dont elle est faite. Il n’est certes pas possible de dresser une liste exhaustive, mais il existe bien des types de peinture pour toiture passe-partout à commencer par la version acrylique. Idéal pour les toits en acier, le vernis incolore qui de par ses caractéristiques assure une meilleure qualité hydrophobe de la toiture sans pour autant modifier la couleur et le protège contre tout risque de rouille. Ensuite, il y a la peinture acrylique pour toiture en acier qui est très appréciée pour sa résistance et sa durabilité. Cette dernière va en un rien de temps donner un coup de jeune à votre toit en limitant les infiltrations d’eau.

Comment peindre sa toiture ?

Pour repeindre sa toiture en acier soi-même, il faut alors commencer par établir les supports. En d’autres mots, toute la surface doit être saine et dépourvue de mousse et de lichen. Il est possible de se débarrasser de toutes ces impuretés en usant d’un produit anti-mousse et d’une brosse assez large pour ensuite laisser la substance mijoter pendant 24 heures avant de la rincer avec de l’eau claire. Après, il est indispensable de se débarrasser de certains débris et réparer les tuiles cassées qui peuvent compromettre la beauté de l’ensemble. C’est uniquement après avoir tout remis en place que le travail de peinture peut s’entamer. Le mieux c’est d’user d’un pistolet à peinture au rouleau traditionnel ou encore au pinceau. Ce matériel épargnera à la personne de devoir passer tout un après-midi à peindre son toit et pourra viser les parties qui sont inaccessibles au pinceau.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Les conditions météorologiques sont avant toute chose à prendre en considération pour ceux qui désirent peindre son toit. Bien évidemment, il est déconseillé de procéder durant la saison des pluies, les jours de canicule et les temps venteux. Mieux vaut donc procéder lorsque les conditions climatiques sont clémentes. Par ailleurs, la législation oblige, d’ailleurs, chaque bailleur à signaler à la mairie leurs désirs de vouloir repeindre leurs toits. En effet, certaines communes se montrent assez intransigeantes concernant la couleur des volets et toitures des maisons. Enfin, il est toujours recommandé de se munir d’un gant et d’un masque lors de la peinture, mais surtout du nettoyage du toit de façon à éviter les risques corporels liés à la tâche.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>